Heimdall

Heimdall

Fils d'Odin et des neufs filles du géant Geirrendour, il a la garde du pont de Bifrost (l'arc-en-ciel), qui relie le ciel à la terre, et que doivent emprunter chaque jour les Ases pour se rendre au thing (le conseil des dieux). C'est un dieu de la lumière, son nome signifie probablement "celui qui lance de clairs rayons ". Peut-être représentait-il tout particulièrement la lumière du matin, le début du jour. Sous le nom de Rig, il parcourut la terre et donna le jour à la race humaine. Il convoquera les dieux le jour du jugement, du combat suprême et cela grâce à son cor qui est caché sous le frêne Yggdrasil.

Les scandinaves le dépeignent comme beau et grand, ses dents sont d'or pur. Il est armé d'une épée e chevauche un coursier à la crinière étincelante. En temps que sentinelle divine par sa garde du pont conduisant de la demeure des hommes à celle des dieux, il lui faut moins de sommeil qu'à un oiseau. Il voit aussi bien la nuit que le jour. Il entend l'herbe pousser sur terre, la laine croître sur le dos des moutons. Le son de son cor se fait entendre dans le monde entier. Il est l'ennemi juré de Loki. Celui-ci n'a que railleries pour les fonctions monotones de gardien que remplit Heimdall, et pour les longues stations auxquelles elles l'obligent aux portes d'Asgard : depuis l'origine des temps, dit Loki, sarcastique, Heimdall est contraint de demeurer assis, le dos mouillé, à son poste de veille. Mais ce dieu modeste et noble sait à l'occasion châtier le diabolique Loki. Un jour ce dernier parvient à dérober le collier de la déesse Freyja ; il va le cacher sur un écueil situé au loin, dans la mer de l'Ouest. Mais Heimdall se glisse, sous la forme d'un phoque, jusqu'à cet écueil et, après une longue lutte avec Loki, qui lui-même s'est métamorphosé en phoque, réussit à s'emparer du joyau et à le restituer à Freyja.

Lors de Ragnarok, Heimdall tuera Loki, mais succombera lui même des coups de son adversaire.

Heimdall vs Loki

Accueil - Index