Freyja

Freyja

Déesse scandinave de la fécondité, du groupe des Vanes, les dieux rivaux des Ases, fille de Njord et sœur de Freyr. Le vendredi était son jour consacré. Son culte, associé à des phénomènes de végétation, était assez semblable à celui de Frigg, qui au sud de la Baltique, devint rapidement Frigga, déesse de l'amour, d'où souvent, une confusion entre les deux divinités. Bien que nombre d'écrivains norvégiens ou islandais prit soin de la distinguer de Frigg, elle fût souvent substituée à cette dernière, et elle porte donc comme elle le nom d'épouse d'Odin. Elle a dans le ciel une riche demeure, qui s'appelle Folkvang ; elle y reçoit des héros morts et leur assigne des sièges dans la grande salle des festins. Car, toutes les fois qu'elle accompagne Odin sur les champs de bataille, elle a le droit de ramener dans son palais la moitié des guerriers tombés les armes à la main. Elle est en fait la première des Valkyries et celle qui commande à toutes les autres. Il lui arrive même de verser dans Valhall, comme une simple Valkyrie, la bière et l'hydromel aux guerriers d'Odin.

Comme Frigg, Freyja aime les parures et les bijoux. Non loin de son palais, dans une grotte qui leur servait d'atelier, habitaient quatre nains célèbres par leur habileté à travailler les métaux. Un jour qu'elle leur avait rendu visite, elle aperçut sur leur table un merveilleux collier d'or, qu'ils étaient sur le point d'achever. Elle éprouva soudain un désir irrésistible de le posséder et offrit aux nains de l'or, de l'argent et d'autres objets précieux. Mais les nains, maîtres des métaux enfouis dans la terre, se rirent de ses offres : pour obtenir le bijou, il fallait, dirent-ils, le payer d'un tout autre prix : il fallait que Freyja passât une nuit auprès de chacun d'eux. La déesse n'hésita pas et fit selon le désir des nains. Dès lors, le joyau lui appartint. Mais le traître Loki s'empressa de rapporter à Odin ce qui s'était passé. Il reçut de lui l'ordre de ravir le collier si mal acquis. Il se dirigea donc vers la chambre de Freyja. Mais la porte en était close. Il se transforma alors en mouche, et vola tout autour de la chambre jusqu'à trouver un interstice ou se glisser dans les tuiles du toit. Malheureusement la Déesse dormant dans une position empêchant Loki d'atteindre le fermoir du dit bijou. Ce dernier dut donc se transformer en puce afin de piquer la déesse sur la joue, celle-ci dérangée se retourna et Loki lui vola donc son collier.

Lorsque Freyja s'aperçut du larcin, elle alla voir Odin, mais ce dernier exigea qu'en retour du collier, qu'elle provoque une guerre entre deux rois, commandant chacun à vingt trois plus petits rois. Elle accepta et récupéra son bien. Freyja est si belle que souvent des géants cherchent à obtenir, de gré ou de force, ses faveurs. Le géant Thrym la réclama en échange de la restitution du marteau de Thor. On raconte aussi qu'un géant avait promis aux dieux de leur construire un palais magnifique au cours d'un seul hiver ; il avait seulement posé pour condition que les dieux lui donneraient Freyja pour épouse et lui céderaient, en outre, le soleil et la lune. Il eût réussi dans son entreprise si au moment où le palais était presque terminé, si Loki n'avait eu l'idée de se métamorphoser en jument, et d'entraîner au loin, sous cette apparence, l'étalon dont le géant se servait pour transporter ses matériaux. Freyja avait ainsi été soustraite au sort humiliant qui l'attendait.

Accueil - Index